Voilà ! Ca y est, nos colombes sont passées par Assise mais la boucle n'est pas bouclée : elles ont poursuivi leur chemin jusque Rome. Comme elles, notre Foyer va continuer sa route; continuer à fêter son 25ème anniversaire dignement durant toute cette année et continuer à mûrir.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      Je ne peux terminer ces rendez-vous sur le blog sans adresser nos mercis. Des mercis en vrac,

DSC01892

parce que toute aide, de la plus petite à la plus grande, a son importance et son sens. Nos mercis sont si nombreux que je risque d'en oublier; signalez-le moi que je l'ajoute aussitôt (regnier.nicole@yahoo.fr).

Merci

- à Kathelyne qui a fait germer le projet

- au soleil pour sa chaleur et son accompagnement quasi permanent

- à tous ceux qui durant le voyage ont rempli nos gourdes, offert des fruits, proposé un café

- à nos corps qui ont supporté l'effort

- à tous ceux qui ont cru et soutenu notre projet dès le début

- à Claude pour son soutien logistique, ses conseils et encouragements

- à l'équipe du petit-déjeuner qui fut un grand succès

- à ceux qui nous ont fait chanter, dans le bon sens du terme

- à celles et ceux qui ont organisé qui un repas, qui une journée au profit d'Assise à toutes jambes

- aux merveilleuses cuisinières qui nous ont nourris d'un spaghetti, d'un waterzooi, d'un minestrone aux petites boulettes, d'une raclette, de galettes et pâtisseries diverses

- et à ceux qui, par leur talent, ont égayé les couloirs du Foyer et établi un pont vers Assise

- aux soignants et bénévoles qui ont assuré le travail pendant notre absence

- à Madeleine pour ses nombreuses et fructueuses démarches

- à tous les marcheurs qui ont pris part à l'aventure avec foi et persévérance

- aux bergers et aux "voitureurs"

- à tous les cyclistes petits et grands qui nous ont accompagnées en début et fin de parcours

- à tous ceux qui nous ont offert un logement, hébergées, partagé leur repas, leur salle de bains, leur machine à laver, leur intimité, tant en France qu'en Italie, car la gentillesse ne connaît pas la barrière de la langue et nos mélanges de charabias ont permis, sinon une vraie conversation, du moins une communion de coeurs ( Mr Perrin de Sedan, à la dame de Crissey, à Jean-Marie et Martine de Saint Julien, à l'auberge de jeunesse d'Annecy, à Toupinel d'Alberville, à la famille Cartier de Saint Avre, à Isabelle et Sylvain de Modane, à la paroisse de Bussoleno, à Grazia et Bruno d'Orbassano, à Marta et Nicola d'Asti, à la congrégation des Oblats d'Asti et au Padre Luigi, au Padre Jocelin, au Padre Antonio et à Claudio de Novi Ligure, à Claudio de Montoggio, à Marisa, Sara, Cristina et Carla du Monastero di Roverano, à la mignonne petite dame et à Serge de Sarzano, à Anna et Arturo de Massa).

- aux merveilleux paysages que nous avons traversés

- à ceux qui sont venus spécialement à Assise pour nous accueillir

- à Winnie et tous ceux qui ont saisi des fractions de temps

- à tous ceux qui ont sollicité des dons

- à tous nos parrains qui ont fait grimper la cagnotte et aux sponsors qui nous ont équipées

- à Claire Spineux pour les paroles et à Michel Jaspard pour l'interprétation de "à bicyclette"

- à toutes ces rencontres sur notre chemin, aux signes de la main

- aux vélocistes pour leur coup de pouce

- à Catherine, Marianne, Albert, Isabelle et Valérie, nos intendants prévenants

- à ceux qui nous ont équipés en fontes, en t-shirts, en colombes, en fanions

- au comité vélo qui nous a guidées, encouragées, aidées

- à nos vélos qui ont tenu le coup jusqu'au bout sans dérailler

- à ceux qui nous ont encouragés et suivis sur Facebook et sur le blog, particuièrement Toupinel, Ghislaine, Marie-Cécile, véritables fans !

- à Michel pour sa compétence et sa disponibilité

- à Cécile et Bernard pour leur sympathique bouillloire

- à nos familles que nous avons quittées pendant 6 semaines

- à la grosse averse qui nous a tant fait rire

- à notre entente à toutes les trois

- à notre entente à dix, à quinze, à vingt ou à soixante

- à Veronique, Thomas, Pierrot et Augustin, à Véronique et Stéphane, à Sami et Vincent

- aux Gardannais pour leur joie, leur humour, leur solidarité

- à nos maris qui se sont investis à fond dans l'histoire

- à Dany pour les "Tau" accrochés à nos guidons ou à nos sacs à dos

- à Soeur Jacques-Marie, à Mr Libert pour leur soutien et leur présence

- aux médias qui ont promu notre projet

- à tout ce monde qui a fait de notre départ une fête

- à Saint François qui nous a protégés

...  et enfin à tous nos patients pour qui le Foyer tout entier s'est mobilisé